11/10/2021 - #culture-web #ecommerce
Auteur : Marion Sainty

Temps fort annuel pour les acteurs du retail, la PRW n’avait pas pu avoir lieu en 2020 à cause de la crise sanitaire, c’est donc avec beaucoup de plaisir que l’écosystème du commerce et du e-commerce s’est retrouvé cette année.

7 membres de l’agence ont participé à l’événement avec comme but de découvrir (et de vous rapporter) les meilleures solutions du moment, et les plus innovantes, de s’inspirer des tendances actuelles et d’appréhender les tendances à venir, de rencontrer nos partenaires ainsi que les acteurs du e-commerce avec qui nous travaillons déjà et enfin de participer aux conférences et ateliers afin de s’imprégner des bonnes pratiques à travers des études de cas.

Nous avons donc compilé ici une série d’informations qui pourront sans aucun doute vous intéresser.

JOUR 1 : Mardi 28 septembre 2021

À notre arrivée à 9h30, les derniers stands terminent leur installation et nous commençons donc sans pression par un petit tour à la découverte de solutions pour e-commerçants.

Des rencontres

Les testeurs sont les premiers sur notre route ! Ces agences testent votre site e-commerce pour détecter les éventuels bugs, problèmes de performances et d'expérience utilisateur.

Nous rencontrons d’abord Testbirds (la raison semble évidente), qui propose des audits d’expérience utilisateurs réalisés via des panels d’utilisateurs réels. Une solution intéressante si vous souhaitez améliorer le parcours d’achat et l’expérience utilisateurs.
Nous rencontrons ensuite Mr Suricate, une solution en SaaS qui propose des tests fonctionnels automatisés.

Dans un autre thème, la société Maitricks Inc. a pour vocation d’optimiser vos campagnes marketing et donc votre CRO à l’aide de plusieurs outils. Leur mantra est “Faites du marketing, on s’occupe de tout le reste” !

Enfin, place à la personnalisation avec Attraqt et son IA qui ont vocation à booster vos conversions en permettant aux visiteurs de trouver plus vite ce qu’ils recherchent sur votre site. Ils interviennent sur la recherche, les suggestions et la personnalisation. Petite anecdote, ce sont eux qui ont développé le moteur à cadeaux du site de Nature & Découvertes.

Des conférences

Keynote Schneider Electric
Keynote Schneider Electric

On a joué les curieux en allant voir la Keynote de Klarna à 11h. Cette fintech suédoise propose entre autres le paiement en plusieurs fois et s’attaque depuis quelques mois au marché français. À notre grand étonnement, ils n’ont pas une seule fois mentionné le terme de « paiement », mais ont essayé de dresser un état des lieux de l’expérience d’achat en e-commerce.

On est restés pour la keynote de Prestashop juste après sous forme d’étude de cas avec Le Chocolat Alain Ducasse (apparemment on pouvait goûter, mais on n’en a pas eu - peut être qu’ils nous ont démasqués ?). Alexandre Eruimy, CEO de Prestashop a pris la parole, plutôt ému de participer à un événement live après 1 an et demi de pandémie. Il a dressé un état des lieux de la digitalisation en France et on a retenu plusieurs points :

  • Le temps est au commerce intégré, et c’est dû aux défis créés par la pandémie ;
  • Prestashop a vocation à devenir une plateforme commerce, pour aider ses clients à vendre, et le e-commerce deviendra à terme un canal comme un autre ;
  • il faut aller plus loin face aux freins de la digitalisation (financiers, manque de talents formés, accompagnement des entreprises.


Puis Argentine Serres, product owner chez le Chocolat Alain Ducasse nous a présenté leurs 3 défis à venir pour 2021/2022 :

  • Mobile first : et son conseil de toujours tout tester sur mobile ;
  • Drive to store : avec notamment l’amélioration de la recherche d’une boutique sur le site ;
  • Expérience : travailler l’immersion, car sur internet, il faut réussir à vendre du chocolat que les clients ne peuvent pas goûter.


L’après midi, nous avons assisté à la conférence Parcours client Agile avec Guillaume LACHENAL, CEO de Miliboo. Pour vous remettre dans le contexte, Miliboo est un site d’ameublement qui a pour vocation de vendre des produits design à un prix accessible. On a retenu plusieurs points :

  • La data doit uniquement être au service de l’expérience du client
  • Des points de vente physiques au service de la marque. Le e-commerce au service des points de vente physiques.
  • le défi actuel du secteur de l’ameublement est la mise en situation des produits. La crise sanitaire a changé le comportement des gens qui ont passé beaucoup de temps chez eux, qui ont fait des travaux, qui ont redécoré leur intérieur. Maintenant ils n’achètent plus qu'une simple chaise : ils achètent toute une ambiance.
  • il faut être au top à tous les niveaux, de la première interaction avec la marque jusqu’au déballage du produit au domicile du client. Si un détail est laissé au hasard, c’est toute l’expérience client qui s’effondre.

Et du côté des partenaires ?

Il faut le dire, le stand le plus sympa du salon est celui de nos copains d’Alma ! Un grand comptoir, du bon café offert et des gâteaux très appétissants. Ils sont allés jusqu’à installer un mur d’escalade sur le salon, ne reculant devant aucun obstacle pour illustrer leur slogan : «Faites grimper vos ventes !». Alma est une fintech française proposant des solutions de paiement en plusieurs fois et en différé, pensées pour le consommateur et pour le marchand.

Le Crédit Mutuel - CIC était là pour présenter sa future solution de paiement Monetico Retail. La solution n’étant pas complètement prête, nous vous en reparlerons en 2022 !

Blackbird et Spockee
Blackbird et Spockee



Un des principaux défis du e-commerce est de vendre un produit que le consommateur ne peut ni toucher ni tester. La réponse c’est Spockee, une solution de Live Shopping ! Déjà expérimentée avec Maison Kitsuné et Sans Complexe, nous vous encourageons à sauter le pas et à tester le live shopping qui permet d’humaniser le parcours digital et de booster vos ventes.

JOUR 2 : Mercredi 29 septembre 2021

Cette fois, nous sommes habitués des lieux et la journée démarre par un petit tour sur le mur d’escalade.
Trêve de plaisanterie, on ne veut pas manquer la keynote Adobe !

Les conférences

La conférence démarre comme on pouvait s’y attendre par une vidéo à l’américaine qui en met plein la vue ! La conférence est animée par Sophie Yannicopoulos, nouvelle directrice France. Elle présente d’abord qui est Adobe maintenant : des logiciels de créativité, des documents et l’expérience client.
Pour Adobe : “Every business is a digital business” !

Keynote Adobe
Keynote Adobe


Dans ce monde changeant où l’évolution des comportements et des technologies vont très vite, les mots d’ordre sont adaptabilité et agilité.
La keynote continue par la présentation de la photographie virtuelle, les packshot 3D, et en effet, c’est pertinent :

  • plus d’agilité face aux changements rapides ;
  • énorme gain de temps pour la réalisation des visuels (quelques heures, contre quelques jours pour un shooting photo) ;
  • plus d’engagement client par la personnalisation de l’affichage et la déclinaison des produits.

Le message d’Adobe est clair : mettre tous les services et logiciels d’Adobe au service de l’expérience client.

"2020 a mis à l'honneur l'omnicanalité de l'expérience client, d'ailleurs si vous avez déjà dialogué avec le service client Deliveroo ou encore Netflix, vous êtes passés par la solution Zendesk pour entrer en contact.”
Vous l’avez deviné, nous avons suivi la Keynote de Zendesk, plateforme CRM omnicanale incontournable.
Zendesk a réalisé une étude auprès d’entreprises pour savoir comment ils géraient leur relation client au moment de la crise sanitaire : 1 client sur 2 a déjà abandonné la relation avec une marque si leur site internet n'a pas le suivi adéquat.

Nous avons ensuite assisté à la conférence sur le marketing BtoB dont le sujet était d'encourager les acteurs du e-commerce BtoB à se réinventer pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Nous avons voulu vous transmettre les conseils de Matthieu Escande, fondateur du Chocolat des Français aux marchands qui souhaiteraient se lancer en BtoB :

  • il faut marquer sa différence par rapport aux concurrents. En BtoB les places sont prises et il est difficile de concurrencer un acteur déjà bien implanté sur son marché.
  • il faut être clair sur son positionnement et sa stratégie pour rester cohérent. Par exemple, Le Chocolat des Français a fait le choix de ne pas s’implanter dans la grande distribution.
  • le marketing BtoB s’adresse à un très large panel de professionnels et chaque stratégie doit être différente pour l’enseigne ou le revendeur visé.


Comme nous sommes utilisateurs de Sendinblue (mais pas des experts de l’emailing) nous avons souhaité assister à leur atelier, et vous présenter les secrets d’une bonne délivrabilité des emails :

  • vérifiez les emails avant de les importer dans vos listes ;
  • authentifiez votre domaine d’expéditeur ;
  • utilisez une IP dédiée (concerne les marchands ayant un grand volume d'envois : plus de 100 000 emails / mois) ;
  • nettoyez vos listes en déplaçant vos contacts “inactifs” vers une liste tierce ;
  • faites une campagne de double opt-in pour conserver uniquement les contacts qui sont vraiment intéressés par vos communications.


Nous sommes également allés écouter Alexandre Malsch nous parler de storytelling. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, il est l’un des fondateurs de Melty, ancien directeur du digital de Quicksilver et Roxy et actuel CEO de Fulllife.
À travers ses diverses expériences il nous a rappelé l’importance du storytelling dans les médias, mais aussi au service de l’e-commerce :

  • il faut utiliser la data pour savoir quel contenu intéresse votre audience et votre cible ;
  • il faut créer ses propres histoires, plutôt que de toujours compter celles des autres ;
  • l’engagement se crée via une passion, et la marque doit se placer en fan professionnel parmi les fans.

Sur ce sujet on a bien aimé l’exemple de Melty qui avait créé une véritable cellule de crise psychologique suite à la diffusion de certains épisodes de Game of Thrones...

  • il faut être plus passionné que les fans, aller toujours plus loin, en respectant cette passion.

Son conseil aux e-commerçants : personnaliser le produit et l’expérience d’achat dans les moindres détails pour toujours surprendre le client.

La conférence Splio, ou « comment faire de vos clients un levier marketing » avait pour but de nous rappeler que la croissance durable des commerçants se trouve dans leur base de données, car un client engagé porte haut et fort les couleurs de la marque.
Pour citer Sandra Fernandes : "On ne voit plus les clients comme une acquisition mais comme un recrutement, c'est ce qui va permettre de construire des ambassadeurs.
D'ailleurs, on ne veut plus uniquement récompenser les transactions mais aussi les interactions.”
Via un workflow omnicanal et des outils digitaux, il est possible de faire entrer le client dans la communauté de la marque et le motiver à générer du contenu pour votre marque.

On termine cette journée de conférences par la Keynote Shopify animée par Emilie Benoît-Vernet qui nous a présenté les 5 tendances qui façonnent le retail. Le mot d’ordre : le futur est déjà là, il y a des précurseurs, et on entrevoit déjà de quoi sera fait le e-commerce de demain.

      1. Le Phygital

        C’est tout ce qui lie digital et point de vente physique en passant entre autres par le paiement sans contact, les QR codes en boutique, le click&collect, etc.

      2. L’évolution des canaux

        Où vous vendez devient aussi intéressant que ce que vous vendez.

        54% des jeunes consommateurs découvrent les marques sur les réseaux sociaux.

        28% d’entre eux ont même acheté sur les réseaux sociaux.

        Il faut donc trouver le bon canal pour votre audience actuelle et pour vos audiences souhaitées.

      3. La qualité de l'infrastructure technologique

        Il faut choisir une solution robuste et pérenne qui soit capable d’accompagner vos ambitions.

      4. Inclusion et diversité

        Ce point a été très joliment illustré par deux marques :

        • Je ne sais quoi… qui promeut le body positive ;
        • Comme avant, qui a créé un fonds pour préserver et protéger la biodiversité, avec ses bénéfices, embarquant ainsi leur communauté à partager leurs valeurs.
         
      5. Une nouvelle façon d’échanger

        Avec l’émergence des crypto-monnaies et des NFT qui vont prendre une véritable place dans le e-commerce de demain.

Des rencontres

Cette seconde journée fût marquée par des rencontres intéressantes, dont deux nous ont particulièrement paru prometteuses.
Tout d’abord la start up Retail VR qui comme son nom l’indique intervient dans le domaine de la réalité virtuelle. Ils nous ont présenté leurs solutions destinées aux retailers :

  • les études shopper : ils proposent de recréer n’importe quel rayon de magasin en quelques minutes. Cette solution permet de tester des concepts de magasins, des simulations merchandising ou de packaging auprès des consommateurs ;
  • le showroom virtuel : ils reproduisent une de vos boutiques en 3D et le visiteur peut s’y balader, regarder les vêtements sous tous les angles, et même les ajouter dans un panier pour les commander. Le mieux est de vous montrer un exemple.

Le connecteur à Magento n’existe pas encore mais c’est sûrement pour bientôt ! :)

Nous avons également rencontré l’équipe de Sendcloud qui travaille avec plus de 35 transporteurs et vous propose de configurer l’ensemble de votre processus d’expédition depuis leur plateforme :

  • le checkout : combinez les options de livraison des transporteurs que vous aurez choisis pour proposer à vos clients de choisir la méthode de livraison de leur choix ;
  • les enjeux logistiques internes : la préparation des commandes, l’expédition (via l’impression de vos étiquettes en masse ou en planifiant l’enlèvement de vos colis), le suivi (création d’une page de suivi aux couleurs de votre marque et personnalisation des emails automatiques) et les retours de marchandise.

Et du côté des partenaires ?

La Paris Retail Week est aussi l’occasion de rencontrer (en vrai) nos partenaires et d’échanger de manière plus informelle. Nous avons donc eu plaisir à discuter avec nos amis d’Adobe France, toujours curieux de savoir quelles surprises réserve leur roadmap.

JOUR 3 : Jeudi 30 septembre 2021

Une dernière journée plus calme placée sous le signe du relationnel. On a beaucoup discuté avec nos connaissances, nos prospects et nos partenaires.

Deux rencontres

On connait tous (je crois) la puissance du netlinking, ce procédé qui consiste à améliorer la visibilité d’un site internet sur les moteurs de recherche en créant des Backlinks (ou liens) depuis des sites externes. Mais même en comprenant le principe et son utilité, nous sommes souvent un peu démunis, ne sachant pas trop comment nous y prendre. C’est là qu’intervient netlinking.fr, avec des consultants qui vous accompagnent gratuitement dans votre stratégie, mais surtout via une plateforme qui vous permet de planifier vos campagnes de netlinking. La plateforme est dotée d’un algorithme de proximité sémantique qui va vous proposer les sites les plus pertinents pour vos backlinks.

Blackbird et Artifakt
Blackbird et Artifakt

On a également rencontré Artifakt ! Ils offrent une plateforme Cloud Premium pensée pour Magento et comprenant de nombreux avantages comme les serveurs dupliqués ou l’utilisation d’un CDN, inclus dans l’offre de base. Autant dire que c’est super intéressant.

Et du côté des partenaires ?

On souhaite remercier chaleureusement Gauthier Legrix de Transiteo qui nous a fait une petite place sur son stand pendant ces 3 jours de salon ! Transiteo est une solution qui répond à plusieurs problématiques du e-commerce :

  • la frustration des acheteurs qui achètent à l’étranger et qui se retrouve à devoir payer des taxes dont on ne lui avait pas parlé. Au moment de livrer le colis, c’est le transporteur qui bien souvent a le rôle de collecter ces taxes, ce qui engendre un grand nombre de retours de colis ;
  • la perte de temps pour l'e-commerçant dûe à la gestion des nombreux retours et remboursements qui auraient pu être évités ;
  • la volonté de faire preuve de transparence avec les clients en affichant à titre informatif les droits et taxes en vigueur au moment de l’achat ;
  • la complexité des taxes à l’échelle mondiale car il n’y a pas que la TVA, chaque pays a ses propres règles.

Transiteo propose donc un module permettant aux e-commerçant de vendre en DDP (Delivery Duty Paid) :

  • le client paie les droits de douane et les taxes à la commande ;
  • l'e-commerçant les reverse au transporteur ;
  • le transporteur les reverse aux institutions.

Pour ce faire, Transiteo a créé un calculateur qui gère toutes les règles de droits et taxes, pour le monde entier, avec des taux mis à jour en temps réel. Le calculateur inclut une IA qui classifie la marchandise. Il faut savoir que les codes douaniers sont différents pour chaque pays et qu’il peut y avoir jusqu’à 25 000 codes par pays. Ce calcul permet à Transiteo d’être bien plus rapide et plus compétitif que ses concurrents.

Pour conclure on est repartis avec beaucoup de contacts et surtout une bonne dose d’inspiration et nous sommes plus que jamais prêts à développer de magnifiques projets avec vous.

Ajoutez votre commentaire

Ready
for take-off?

Blackbird est une agence web spécialisée dans le développement de site e-commerce. Nous sommes Experts Magento et vous proposons nos services en accompagnement, conseils, e-marketing, stratégie, branding, déploiement, méthodologie.

Contact
+339 50 66 21 38


Mentions légales
Agence 30, Avenue du Rhin
67100 Strasbourg
France
VOIR CARTE
FR - EN